ASSOCIATION NATIONALE DE DÉFENSE ÉGALITAIRE DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION (ANDELE)

andele

Notre association a pour vocation d’œuvrer par tout moyen légal à la défense et à la promotion de notre liberté d’expression, parce qu’elle est une liberté fondamentale non négociable, parce que nous refusons de la voir reculer dans notre pays, parce que trop de citoyens se voient renvoyés devant des juridictions de jugement pour s’être librement exprimés, en devant seuls s’acquitter de leurs frais de justice.

La liberté d’expression est une liberté occidentale par excellence, et doit plus que jamais dans le contexte actuel être réaffirmée et opposée à tous les censeurs, au risque de faire le deuil de notre Histoire et de notre identité.

NOUS SOMMES LA RÉSISTANCE RÉPUBLICAINE FACE A LA DICTATURE DU POLITIQUEMENT CORRECT !

DERNIERE MINUTE :

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous rejoindre : merci !

L’Association Nationale de Défense Egalitaire de la Liberté D’expression (ANDELE), voit son nombre d’adhésions augmenter de manière significative, et c’est heureux s’agissant de la prise de conscience liée à l’importance qu’il y a de défendre cette liberté fondamentale et occidentale par excellence.

Merci à vous, et croyez en notre détermination sans faille !

NOS ACTIONS :

ACTIONS JUDICIAIRES CONTRE RIPOSTE LAIQUE ET RESISTANCE REPUBLICAINE

Nous nous indignons contre le nombre impressionnant de procédures intentées contre les sites de ré-information Riposte Laïque et Résistance Républicaine, symptomatiques de la volonté de certains d’instrumentaliser la Justice afin de faire taire une opinion opposée à la leur.

La liberté d’expression dans notre pays est gravement menacée en ce qu’elle s’exerce de facto à géométrie variable en fonction des opinions politiques de ceux qui l’exerçent, ce qui est inacceptable.

Nous assurons Riposte Laïque et Résistance Républicaine de notre soutien dans les procédures judiciaires dont ils font respectivement l’objet, tout comme nous le ferions pour d’autres médias dès lors qu’ils seraient la proie d’une volonté manifeste de les réduire au silence au seul motif que leur discours a pour principal défaut de déplaire aux autorités.

Ces pratiques ne sont pas dignes d’une démocratie occidentale, et encore moins de la France dont l’attachement historique à la liberté de la presse est souvent cité comme un modèle unique au yeux du monde entier.

AFFAIRE M. DOISNE : QUAND LE DROIT TRIOMPHE DU COMMUNAUTARISME

Marcel DOISNE a 60 ans. Il est retraité, a des revenus modestes, et il est patriote.

Suite aux attentats de janvier 2015 perpétrés sur notre territoire, il a revêtu son uniforme de soldat réserviste et a enregistré une vidéo qu’il a publié sur le réseau social Facebook, dans laquelle il a affirmé qu’il était prêt à se battre et à mourir pour son pays, appelant les patriotes, jeunes et moins jeunes, à se mobiliser et à se préparer au combat, face aux actes terroristes et aux menaces proférées contre les français par les extrémistes musulmans (menaces dont la réalité ne cesse par ailleurs d’être affirmée par notre gouvernement).

marcel doisne

Marcel DOISNE

Sa video a été reprise par le site « islametinfo.fr » qui se qualifie de site d’information « par le musulman, pour le musulman » qui l’a relayée largement sur sa page facebook avec le commentaire suivant :

[ ATTENTION URGENT : CET HOMME EST DANGEREUX !! ] SI VOUS LE CONNAISSEZ, VEUILLEZ PRÉVENIR LES AUTORITÉS COMPÉTENTES. NE FAITES RIEN PAR VOUS MÊMES. SON PROFIL NE LAISSE AUCUN DOUTE SUR SON ISLAMOPHOBIE ET SON DISCOURS FAIT FROID DANS LE DOS. IL APPELLE A PRENDRE LES ARMES SUR DE NOMBREUX POSTES ET MÊME A TUER !!  [ PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS || SOYONS FORTS ET SOLIDAIRES ]

Difficile pourtant de ne pas identifier Marcel, dont le pseudo facebook n’était autre que sa véritable identité.

C’est suite à cet appel à la dénonciation lancé par ce site communautaire qu’un citoyen bien pensant s’est rendu à la brigade territoriale de gendarmerie du domicile de Marcel DOISNE. Un citoyen « musulman », précise par ailleurs le site communautaire visé supra, qui persiste et signe.

Marcel DOISNE a été entendu, son domicile perquisitionné, et il a été renvoyé devant le Tribunal Correctionnel le 3 septembre 2015 pour être jugé du chef de « provocation à s’armer contre l’autorité de l’Etat ou la population ».

Il encourait une peine de 5 ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

Désespéré Marcel DOISNE a fait appel à nous, n’ayant pas l’argent nécessaire pour assurer sa défense.

Il nous a avoué avoir retiré le drapeau tricolore qu’il avait mis sur sa façade, de peur des représailles…

Ne pouvant tolérer que des communautés s’exprimant sur des sites internet ou des réseaux sociaux s’octroient le droit de délation en jugeant arbitrairement de la dangerosité d’autrui alors même que leurs propres publications violent nos valeurs fondamentales et seraient elles aussi susceptibles d’entrainer des poursuites judiciaires, nous avons décidé de soutenir Marcel DOISNE.

Deux procès pour des faits non caractérisés :

Le 3 septembre 2015 à 14h00 s’est tenue l’audience du Tribunal Correctionnel de LAVAL devant lequel a comparu Marcel DOISNE, assisté de notre avocat désigné par lui en la personne de Maitre Gabriel VERSINI.

Le parquet a requis une peine de 6 mois d’emprisonnement avec sursis.

Maître Versini a remis 36 pages de conclusions et a plaidé durant près d’une heure, démontant point par point l’ensemble des arguments de l’accusation, démontrant que les éléments constitutifs de l’infraction n’étaient pas réunis. Maitre Gabriel VERSINI a plaidé la relaxe pure et simple.

Marcel Doisne devant le TGI de LAVAL

Sébastien JALLAMION, Marcel DOISNE et Maitre VERSINI

Interview de Maitre Gabriel VERSINI, et de Sébastien JALLAMION, Président de l’Association ANDELE le 03/09/2015 : 

LE PARQUET A DECIDE DE FAIRE APPEL !

Voir le compte rendu de TV Libertés : 

Le Procureur de la République de Laval a décidé de faire appel de la décision de ralaxe de Marcel DOISNE, et nous nous sommes à nouveau présentés devant la Justice, l’audience étant prévue le 10/03/2016 devant la Cour d’Appel d’ANGERS.

Coup de théatre : avant même que les débats ne s’ouvrent, le Procureur Général a pris la parole et a annonçé qu’il renpncait à la lecture des conclusions de Maitre Gabriel VERSINI à toute poursuite à l’encontre de Marcel DOISNE.

Celui-ci est donc définitivement mis hors de cause, et il convient de s’interroger quant au zèle ayant motivé les poursuites exercées à son encontre, tout en saluant le bon sens et la clairvoyance des magistrats qui ont rendu la décision.

Marcel Doisne et Sébastien Jallamion devant la Cour d’Appel d’Angers

AFFAIRE PHILIPPE VERDIER :

Licenciement de Philippe VERDIER, journaliste et présentateur météo de France Télévision au motif d’avoir publié à titre personnel un ouvrage intitulé CLIMAT INVESTIGATION remettant en cause les thèses officielles sur le réchauffement climatique : nous écrivons au Directeur Général délégué aux ressources humaines et à l’organisation de France Télévision : Lire le courrier

NOUVELLE PLAINTE DE L’EXÉCUTIF CONTRE UN CARICATURISTE

Une nouvelle fois le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a déposé plainte contre l’auteur d’un dessin satirique lui ayant déplu. Où est Charlie ? Lire notre réaction à la plainte de Mr Cazeneuve

UN CONTRIBUTEUR DE FDESOUCHE TRAITÉ SANS MÉNAGEMENT

Fdesouche : Notre liberté d’expression vient d’être bafouée une fois de plus ! Notre réaction

PLAINTE DE MME HIDALGO CONTRE UNE CARICATURISTE

Nous nous insurgeons contre la plainte pour « injure publique envers un citoyen exerçant un mandat public » déposée par madame HIDALGO, maire de Paris, ayant pourtant pris clairement position pour la Liberté d’Expression il y a quelques mois ! Lire notre réaction

Le responsable actuel du site « Riposte Laïque » convoqué pour être mis en examen : Lire notre réaction

ÉLÈVE MENACÉ DE MORT DANS UN LYCÉE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSES

Nous réagissons vivement à la situation du jeune Louis, 17 ans, menacé de mort à sept reprises pour avoir publié un numéro spécial de la gazette du lycée dont il est rédacteur en chef en hommage aux victimes des attentats ayant ciblés l’organe de presse Charlie Hebdo.

Nous en avons appelé officiellement au Préfet de Créteil afin d’obtenir des explications :

Lire la lettre : Lettre au Préfet de Créteil Réponse de la Préfecture  : Lire la réponse

Nous décidons d’en appeler au Président de la République : Lire le courrier

Réponse du Ministère de l’Intérieur : Lire la réponse

Nous resterons vigilants quant à l’avancée de ce dossier.

SOUTIEN A SEBASTIEN JALLAMION

Pétition en ligne en soutien à Sébastien JALLAMION, président de l’association ANDELE, condamné en première instance par le Tribunal Correctionnel de Lyon pour incitation à la haine ou à la discrimination envers une communauté de personnes en raison de son appartenance à la religion musulmane suite à des publications sur son compte Facebook en réaction à l’enlèvement et à la décapitation du français Hervé Gourdel, propos qui ne visaient toutefois que les seuls activistes de l’islam radical !

Voir l’interview de Sébastien JALLAMION :

Le procès en appel a eu lieu le 03/03/2016 devant la Cour d’Appel de Lyon, qui rendra sa décision le 07/04/2016.

Sébastien JALLAMION devant la Cour d'Appel de Lyon

Sébastien JALLAMION et Me VERSINI devant la Cour d’Appel de Lyon